100€ de différence, mais alors quelle claqueÀ la lecture de ce titre, il y a 3 réactions possibles :

  1. Ben oui 100 € de plus c’est sûr, c’est cher, normal de prendre une claque !
  2. De quoi 100 € c’est raisonnable, je ne vois pas ou tu veux en venir, Isabelle !
  3. La troisième réaction : une claque, c’est-à-dire, à cause de quoi ?

Les 2 premières réactions sont légitimes, car dès lors qu’on parle d’argent on fait appel à nos propres valeurs : c’est plus cher que ce que j’estime, c’est moins cher que ce que je pensais !

La troisième est la moins courante et c’est celle-ci que vous devez allez chercher auprès de votre cliente.

La réaction qui ne met pas en jeux le rapport à l’argent, mais le rapport au bénéfice que vous apportez.

Mais comment vous y prendre ?

Avant d’aller plus loin, je vais vous raconter l’histoire de cette « claque » :

Vous savez que je suis allée à Nice pour participer au Workshop organisé par le magazine « les nouvelles esthétiques spa ».

J’ai passé 2 nuits là-bas, près de l’acropolis et j’ai dormi au « Novotel ».

Puis à mon retour sur Paris, j’ai pris une chambre près de l’aéroport dans un hôtel « Première classe », pour repartir dans le Nord, le lendemain.

Au Novotel, la chambre est à 145 €

Au Première classe, la chambre à 40 €

Soit 100 € de différence, mais alors quelle claque je me suis prise quand je suis entrée dans la chambre du Première classe.

Oui, la claque que je me suis prise ne venait pas du prix du Novotel par rapport à Première class mais bien de la chambre de l’hôtel en lui-même à Paris !

Comparez au Novotel, j’ai cru me retrouver dans une caravane mal équipée !

Au regard du Novotel, vous pouvez constater que vous pouvez être plus chère qu’un concurrent dès lors que le prix se justifie.

Je m’explique :

La chambre du Novotel :

  • 25m2
  • lit en 160
  • baignoire
  • sèche cheveux
  • échantillon de shampooing, savon et gel douche
  • 2 petites serviettes, 2 grandes serviettes et un tapis de bain
  • Un mini bar avec un mini frigo (contenant) une bouteille d’eau, une bouilloire avec du café, des tisanes, lait sucre, thé.
  • Télé, wifi
  • Toilette séparée dans la chambre
  • Un canapé
  • Matelas et oreiller parfait
  • Petit déjeuner excellent (pour tous les gouts, du frais, du choix et encore du choix !). On a envie de rester papoter autour toute la matinée !!
  • Service en chambre
  • Couverture dans un placard si on a trop froid
  • Chambre insonorisée, du calme et un bon dodo !

Passons à la Première classe :

  • Chambre minuscule : type formule 1
  • 2 lits simples séparés, pas confortables
  • des draps trop petits
  • pas de couverture
  • oreiller trop plat (enfin pour moi)
  • Pas de canapé
  • pas de baignoire
  • pas de prise dans la salle de bain, enfin, une salle de douche devrais-je dire ! ou plutôt non, c’est carrément un placard dans lequel ils ont tenté de mettre un lavabo, un toilette et une douche.
  • Le rideau de douche sentait mauvais et était abimé.

Je ne suis pas épaisse et je n’arrivais pas à me mouvoir sans me cogner partout.

Pour couronné le tout la chambre donnait sur le hall d’entrée et sur la cafeteria ! résultat : j’ai entendu les arrivés et les départs jusqu’à 1h du matin et à 6h les gens qui prenait leur petit dej.

Ah oui, le petit dej, enfin ce qui y ressemble. Pour vous décrire les choses : vous imaginez prendre un petit déjeuner dans une station d’autoroute : pain sec, distributeur de café, chocolat (beurk !), jus d’orange en brique. On n’a pas envie de s’attarder, c’est sûr !

Bref, une différence de prix, mais aussi de service et de qualité de prestation. Je peux vous dire que je ne mettrai plus les pieds dans un première classe. Novotel a des chambres à 145 €, mais alors ça vaut le coup de se saigner un peu, quand même !

Et c’est ce que votre cliente devra être amenée à se dire après avoir vécu une expérience soin avec vous, même si c’est pour une épilation.

Novotel justifie son prix !

Vous pouvez justifier le vôtre en offrant une expérience qu’elle ne retrouvera jamais chez une autre qui est moins chère. Et elle dira : oui elle est plus chère, mais alors, ça vaut le coup, quand même !

Alors si vous avez pensé à la 1ere réaction c’est qu’il faut revoir, vous-même votre rapport à l’argent, car si vous avez pensez : c’est trop cher, votre cliente le pensera aussi !