Flyers pour prospecterNon, ce n’est pas parce que j’ai distribué 5000 flyers au moment de mon lancement pour zéro retour que je déteste les flyers comme méthode de prospection. Je déteste les flyers pour prospecter parce qu’ils ne servent pas à grand chose quand ils sont mal utilisés.

Sans compter qu’on détruit beaucoup d’arbres et qu’on pollue beaucoup au passage, mais ça c’est une autre histoire .

Le flyer est la première méthode à laquelle on pense quand on cherche à se faire connaitre et ce n’est pourtant pas la meilleure. Les statistiques le prouvent !

Le retour est de l’ordre de 1 à 10 %, encore que pour mon cas cela a été de 0 %.

C’est-à-dire que si vous distribuez 2500 flyers vous aurez, dans le meilleur des cas, 25 personnes qui vont vous contacter.

J’ai bien dit, vous contacter, et j’ai bien dit, dans le meilleur des cas. Car pour notre activité, au vu du nombre de concurrents qui rôdent on est plus proche de 3 contacts que de 25.

Aussi, 25 contacts ne veulent pas dire 25 RDV… non, non, non.

C’est 25 personnes qui auront pris leur téléphone pour vous contacter, demander un renseignement et peut-être vous dire merci et au revoir !

Ajoutez à cela le temps perdu à distribuer ces flyers. C’est contraignant, fastidieux et franchement super démotivant. Je trouve qu’il vaut mieux distribuer moins de flyers et avoir un bon site, bien référencé à mon gout.  Pour ma part, c’est ce qui m’a ramené la plupart de mes clientes à Carcassonne.

Mais si vous voulez absolument prospecter avec des flyers, voici quelques conseils.

Faites un flyer de qualité

C’est quand même la première image que vous donnez à votre cliente. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Un graphiste connait son métier et donnera une image pro dès le départ à votre cliente.

Je vous conseille Sonia, de Pixellecom qui fera des flyers jolis, pros et vendeurs :

Pixellecom 12.2015Voici un aperçu de cette année 2015.Merci à vous tous pour votre fidélité et votre confiance.

Posté par Pixellecom sur mardi 15 décembre 2015

 

Faites un vrai « appel à l’action »

C’est-à-dire ?

Pour toutes communications vous avez un objectif  :

  • Accroitre votre notoriété
  • Augmenter votre CA
  • Augmenter le nombre de clientes
  • Etc… pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article

Vous devez avoir un objectif et un seul, pas trois ou quatre.

Or, lors de la conception d’un flyer de lancement, vous n’avez qu’un seul objectif : vous faire connaitre !

Et c’est plutôt maigre comme objectif quand on y regarde bien. En général, il n’y a pas vraiment d’appel à l’action à part le fameux :

10 % lors de votre premier rendez-vous !

C’est un appel à l’action qui ne pousse pas vraiment… à l’action, en fait.

Pourquoi une cliente vous choisirez, vous, plutôt que celle d’à côté qui fera peut être 15 % ou offrira un modelage des mains ou encore une pose de vernis.  Ne pensez pas en terme de remise ou de prestation, mais en terme de cadeau .

Pour qu’un prospect fasse le pas de vous contacter il faut lui offrir quelque chose en échange d’un moyen de contact pour vous.  Si votre cliente veut son cadeau, elle devra vous donner ses coordonnées. Cela vous permettra de relancer votre cliente au lieu de la laisser filer sans savoir ou elle va aller …peut-être chez votre concurrent finalement.

Vous pouvez offrir un eBook par exemple, ou un petit coffret de miniature cosmétique, etc.

Si vous ne savez pas faire d’eBook, je vous en ai préparé un que vous pouvez personnaliser ici

 ebook secret

Oubliez le « toutes-boites »

Arrêtez de distribuer vos flyers dans les boites aux lettres. Ça marche bien pour les « VADistes » comme 3 Suisses ou La redoute (et encore, j’ai un doute, car ils sont tous passés à internet), mais pour vous c’est un peu le coup d’épée dans l’eau.

Comment pouvez-vous savoir si la personne qui habite dans telle ou telle maison sera intéressée par votre offre ?

Impossible, il faut faire de la masse, et vous n’avez ni les moyens ni le temps pour cela.Le mieux est d’aller distribuer vos flyers dans la rue, dans des endroits fréquentés par vos futurs prospects vous démultiplierez vos chances de trouver vos prochains clients.

Je n’aime pas les flyers, je préfère le web, mais, bien utilisé, il reste un outil valable… mais pas le seul, ni le plus rentable…

 

crédit photos : Businessman Holding Paper by pakorn/ freedigitalphotos.net