reglementation-daccessibilite-handicapIl y a de plus en plus d’esthéticiennes à domicile qui souhaitent aménager une pièce chez elles. Recevoir les clientes à son domicile est un bon moyen de drainer une clientèle qui n’aurait pas osé vous faire venir.

C’est aussi un bon moyen de proposer des soins qui ne sont pas faciles à faire au domicile de la cliente : les rituels de soins corps et autre enveloppement à la boue ou encore le massage aux pierres chaudes par exemple.

J’ai donc souvent la même question qui revient en commentaire ou en mail : qu’en est –il des normes ERP ?

ERP Kézako ?

ERP signifie Établissement Recevant du Public . Des textes de loi régissent ses établissements, notamment celles qui concernent les normes pour les handicapés qui sont les plus lourdes et les plus couteuses à mettre en place. Il était effectivement temps que des lois soient instaurées, mais cela entraine de nombreuses contraintes pour tous les ERP.

La première question à se poser dans notre cas est : est-ce que la pièce que l’on aménage est-elle considérée comme un ERP, car il ne sert à rien de se faire des nœuds au cerveau si vous n’êtes pas concernées.

Que dit la loi :

Définition d’un ERP :

Article R*123-2

Pour l’application du présent chapitre, constituent des établissements recevant du public tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitation, payantes ou non.

Sont considérées comme faisant partie du public toutes les personnes admises dans l’établissement à quelque titre que ce soit en plus du personnel.

En somme, dès lors que vous recevez des personnes chez vous ,votre logement est considéré comme un ERP.

Pour savoir ce qu’est un ERP plus précisément je vous invite à suivre ce lien : https://www.apce.com/pid10424/qui-est-concerne.html

 

Mais, il y a des exceptions et c’est cela qui nous intéresse.

Exception : les locaux à usage mixte : lorsque la vie professionnelle s’exerce au moins partiellement dans le même ensemble de pièces que la vie familiale : article R111-1-1 du code de la construction et de l’habitation

Et c’est là que j’ai commencé à me faire des nœuds aux cerveaux.

Car la question est : Si on dédie, une chambre par exemple, à l’accueil de nos clientes pour faire des soins, est-ce que, cette chambre sera toujours considérée comme faisant partie de l’ensemble des pièces de vie de la famille ?

Car finalement, on n’y vit plus vraiment, on y travaille et on reçoit de la clientèle. Donc ERP ou pas ERP, telle est la question !!

J’ai eu un mal fou à dénouer ce sac de nœuds… car comme d’habitude l’esthétique à domicile est « hors norme » !!

J’ai donc contacté directement le ministère à l’origine de cette loi c’est à dire le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. J’ai été rappelée par un charmant Monsieur , Éric Alexandre, qui m’a expliqué la chose suivante :

Dès lors que la pièce fait partie de l’habitation, cela se passe comme pour les professions libérales telles que les médecins ou avocats qui ont un bureau chez eux.Vous n’êtes donc pas un ERP et n’avez pas besoin de vous mettre au norme …

FORMIDABLE  !!

En revanche si vous vous installez dans la cabane au fond du jardin, cela sera considéré comme un ERP. De même si vous vous installez dans un studio par exemple : si vous exercez dans un local qui a, pour seule vocation, d’être votre pièce, et qu’il n’y a aucune autre pièce de vie à côté, cela sera considéré comme un ERP.

J’espère que cela aura répondu à vos questions…

 

Crédit photo : Care For Handicapped Person Stock Photo/ freedigitalphotos.net