choisir-sa-marque-de-soinOn moment où l’on s’installe, on est tout émoustillée quand il s’agit de choisir sa marque de soin.

Pour ma part, le choix était vite fait, car je travaillais déjà avec LR health and beauty systems et j’en étais ravie, alors pourquoi aller en chercher une autre ?

Et bien, la question s’est posée après une discussion avec l’une de mes amies à l’ouverture de son spa “Du temps pour soi” sur Marcq-en-Barœul.

L’un des critères de sélection de sa marque était la renommée de celle-ci. Elle est partie du principe que d’avoir une marque connue rassurerait sa clientèle et que, de ce fait , ça faciliterait la vente des produits et des soins.

Moi, je tenais une toute autre position :

Pourquoi ne pas proposer une marque peu connue, et justement apporter de la nouveauté et ne pas être ennuyée par une concurrente qui proposerait les mêmes soins et produits à la vente tout près de chez moi ?

Les deux points de vue se défendent, qu’en pensez-vous ?

La plupart du temps, on se dirige naturellement vers une marque qu’on a déjà appréciée lors de notre formation ou qui a été utilisée par nos amies ou notre famille.

Et pourtant la réflexion que mon amie et moi avons eue sur l’impact markéting de la marque a son importance.

Certes, il faut une marque avec laquelle on se sent bien, mais aussi une marque « vendable ». Et c’est d’autant plus vrai dans le domicile, car nous n’avons pas de vitrine où exposer nos produits.

 

En fait, et avant de choisir votre partenaire, il y a 4 grandes questions à se poser :

 

Quelle position allez-vous adopter concernant la notoriété de la marque ?

Soit, vous adoptez la stratégie markéting de mon amie, qui a choisi de travailler avec une marque connue comme Phytomer .

  • Point positif : les clientes font plus confiance à une marque renommée, et seront refroidies devant une marque qu’elles ne connaissent pas du tout.
  • Point négatif : il y a un risque plus grand de concurrence, car la marque est plus présente sur le territoire.

Soit, vous adoptez ma stratégie qui est de proposer une marque moins connue.

  • Point positif : le potentiel de développement est plus facile et il y a moins de risque de concurrence. Et les clientes friandes de nouveautés voudront essayer vos produits.
  • Point négatif : les clientes qui auront besoin d’être rassurées seront plus difficiles à conquérir.

 

Quels sont les moyens mis en œuvre pour vous aider à vous développer ?

Les marques proposent de vous fournir de la PLV (Publicité sur le Lieu de Vente) gratuitement la plupart du temps avec votre ouverture de compte. Vous aurez donc des affiches (mais en domicile on n’en a pas trop besoin sauf pour d’éventuelles animations et salons), des flyers, des échantillons, des pancartes à mettre sur le comptoir, etc.

Bref , ils mettront à disposition des moyens visuels pour faire votre publicité. Mais en aurez-vous vraiment besoin ?

Ce dont vous avez besoin ce serait plutôt d’avoir des produits gratuits en plus ou encore d’être affichée sur leur site web comme partenaire pour mieux vous faire connaitre. Or, souvent , pour être reconnue « partenaire de la marque », il faut commander une certaine somme et quelques fois de façon régulière !

Autant dire que les esthéticiennes à domicile ont du mal à faire leur place dans ce cas. Seules très peu de marques, comme Evadesens, le font .

D’autres, en revanche, vous aident dans votre installation et ont bien compris l’enjeu de l’esthétique à domicile. Ils ont créé des kits “unidose” comme chez Bernard Cassière  ou Phyt’s ce qui est pratique à transporter.

 

La marque a-t-elle une histoire ?

Quand on a un institut, on raconte une histoire à notre cliente par la décoration, la chaleur de l’accueil, la prise en charge de celle-ci du début à la fin du soin. On lui raconte une histoire qui la fera voyager, s’évader et lui permettra d’oublier tous ses tracas.

Comment fait-on, quand on est à domicile, entre le biberon du dernier né et le chien qui aboie dans la cour ?

C’est l’histoire de la marque qui vous y aidera !

Comment ?

Par les senteurs des produits, par l’histoire de la naissance de la marque, son « leitmotiv ».

Evadesens a bien compris cela. Les flyers sont magnifiques, les protocoles de soins invitent au voyage et ils proposent des soins de saison pour vous permettre de proposer des nouveautés à vos clientes.

Les gens adorent les histoires, alors racontez-leur comment est née la marque et pourquoi vous avez choisi de travailler avec celle-ci. Bien sûr, ne vous attardez pas dessus, cela doit prendre deux minutes maximum. Cela peut être une bonne introduction lors d’un premier contact où vous faites découvrir la marque.

LR Health and beauty systems raconte l’histoire de l’Aloé Véra, plante médicinale citée comme « la plante » à consommer par Christophe Colomb, Mahâtmâ Gandhi , François Vincent Raspail.

 

La marque vend-elle ses produits sur internet ?

Personnellement, je trouve rude de travailler avec une marque qui a sa propre boutique sur internet.

Certes, le web permet de vendre, je le fais moi-même sur mon site avec les produits Narjis, mais ce n’est pas de là que vient mon chiffre d’affaires, pas du tout !

Mais quand je vois les marques proposer leurs produits sur la toile, je me dis qu’il sera plus difficile pour vous de vendre vos crèmes et lotions en tout genre. Comment voulez-vous lutter contre la machine publicitaire d’une marque comme « Charme d’Orient » ou « Centella ».

En plus de la concurrence engendrée par les autres esthéticiennes, spas, parfumeries qui vendent la même marque que vous, viendra se rajouter celle du web…

Alors, je vous dis « courage, les filles ! rien n’est insurmontable ».

En effet, vous pouvez mettre en avant votre rôle de conseillère si vous travaillez avec ces marques, mais assurez-vous toujours d’avoir du stock. Cela évitera que votre cliente s’empresse d’aller acheter la crème dont vous avez tant vanté les mérites directement sur le site de la marque, si vous ne l’avez pas tout de suite.

Notez que choisir sa marque de soin est plus facile une fois l’étude de marché terminée, car elle doit aussi correspondre à vote cible et à votre image de marque.

D’autres critères entrent en ligne de compte, bien sûr, mais ne négligez pas ces aspects dans votre sélection…