Comment-creer-une-fiche-tarifaireCréer une fiche tarifaire est souvent un vrai casse-tête !!

J’en ai fait l’expérience, je ne savais pas quels tarifs appliquer pour être compétitif sans mourir de faim !

Et puis j’aime aussi créer donc je voulais avoir quelque chose de joli à regarder et pas une fiche tarifaire qui aurait ressemblé à un dictionnaire de poche. C’est une tâche qui est loin d’être aisée surtout quand on a plusieurs prestations à offrir.

Je vous propose de commencer par le plus chi….t , puis je ferais un autre article sur la partie mise en forme , pour celles que ça intéresse.

Munissez vous de vos neurones et d’une calculatrice , il va falloir compter !!

Voilà un petit guide qui j’espère vous aidera dans la conception de votre fiche tarifaire:

 

ETAPE 1 :calculer le prix de revient de chacune des prestations

pour cela je vous offre un tableau qu’il vous suffira de remplir pour faire le calcul, si vous n’avez pas excell , vous pouvez l’ouvrir avec ce logiciel gratuit : Open Office

cout-de-revient

Les quantités et les temps sont indicatifs, chacune d’entre nous travaille plus ou moins vite. Les temps indiqués sont ceux du livre “Esthétique : volume 1 et 2” de Sophie Ledet et Véronique Montel que vous trouverai dans la caverne de l’esthéticienne.

Cette étape est l’une des plus longue avec l’étude des concurrents. Justement parlons de l’étude des concurrents ….

 

ETAPE 2 : étudiez la concurrence

Maintenant que vous savez combien vous coûtent vos soins et combien de temps vous mettez pour les réaliser en moyenne , vous devez savoir quels sont les prix pratiqués par vos concurrents.

Normalement vous le savez déjà car vous avez fait votre étude de marché. Si vous ne savez pas ce que c’est je vous invite à aller voir cet article :

Une étude de marché, et pour quoi faire ?

ETAPE 3 : définir son chiffre d’affaire à l’heure .

Vous voulez gagner combien à l’heure ? Nous parlons bien ici  de Chiffre d’Affaire et non de salaire !!

en moyenne une esthéticienne compte sur un chiffre à l’heure de 50 à 60 € en prestation uniquement, sans les ventes.

Alors comment faire ? c’est simple vous prenez le temps de réalisation de vos prestations (pour cela voir votre tableau de prix de revient) puis vous divisez le prix que vous souhaitez faire par ce temps.

Exemple : vous souhaitez gagner 50 € par heure.  Vous savez que vous faites un soin en 52 min. Vous appliquez la formule suivante :

50 € / 60 min X temps du soin = prix à facturer

c’est à dire :

50 € / 60 min X 52 min = 43 €

vous devrez , donc , facturer votre soin à 43 € pour être sur de gagner 50 € de l’heure.

J’espère avoir été assez claire…car là, il faut calculer . Bon aller au cas où, voilà un autre tableau qui vous fera ce calcul tout seul.

calcul-tarif

ETAPE 4 : comparez-vous à la concurrence

à côté de ces chiffres mettez le prix que pratiquent vos concurrents pour la même prestation. Vous êtes au dessus ?  en dessous ? au  même prix ?

Si vous êtes au dessus , bien au dessus , on parle , ici, de 20 % en plus pas de 1 ou 2 € de différence .

Si oui , vérifiez que vous avez quelque chose de plus à offrir ou que vos prix ciblent la clientèle que vous souhaitez ( voir votre étude de marché pour cela …) ou bien rectifiez vos tarifs.

Si vous êtes en dessous , bien en dessous !!! vous devez vérifier si cela va vous nourrir.

Pour cela voyons l’étape 5 …

 

ETAPE 5: votre marge commerciale

alors, on y est ! la fameuse marge commerciale, qui va nous permettre de payer nos charges et de mettre à manger dans notre assiette !!

Cette marge, c’est ce qui va vous permettre de savoir si vos prix sont trop bas ou vos achats trop couteux .

En effet, vous connaissez votre prix de revient et les tarifs que vous souhaitez appliquer par prestation. Demandez vous , maintenant s’il vous restera assez d’argent une fois que tout sera payé .

reprenons notre exemple :

vous facturez un soin à 43 € , il dure 52 min

s’il vous coute 10 €, il restera 43 € – 10 € = 33 €

soit 76 % de marge commerciale.

ça parait super ! mais n’oubliez pas de retirer vos charges ( déplacement, charges sociales ….) et ATTENTION , ce calcul est fait sur le TTC et non sur le HT.

Comme nous sommes rarement assujettie à la TVA c’est assez parlant mais si vous déclarez la TVA n’oubliez pas de l’inclure dans tous les calculs précédents.

Ces 5 étapes font parti de votre étude de marché, elle est importante car elle vous aidera dans toute votre stratégie marketing.

Crédit photo : freedigitalphotos.net