La quête de la clientèle reste le fer-de-lance de toutes entreprises. Sans clientes, pas de comment-avoir-des-clientes-rapidement

vente, donc, pas de chiffre d’affaires et forcément pas de quoi vous faire vivre.

Le challenge est encore plus gros quand on n’a pas de vitrine.

Comment faire pour se faire connaitre, reconnaitre et attirer des clientes à nous quand on ne peut pas se montrer ?

J’étais dans ce cas quand j’ai démarré comme esthéticienne à domicile. Je suis arrivée dans une ville que je ne connaissais pas et qui ne me connaissait pas. Les difficultés que j’ai rencontrées pour trouver mes clientes étaient telles que j’ai eu que 3 rendez-vous en 9 mois.

Non, tu ne rêves pas, ce n’est pas une faute de frappe, j’ai bien dit 3 rendez-vous en 9 mois.

Tu imagines l’angoisse chaque jour devant mon téléphone qui ne sonnait pas. Et en plus, ces 3 rendez-vous n’étaient pas des plus intéressants, car c’était pour faire des épilations…

Il y a 2 manières de réagir à ce type de galère :

  • Soit on se morfond, on déprime comme une malade, on envisage de fermer et on se dit qu’on n’a pas de chance, etc.
  • Soit, on se bouge les fesses et on se forme !

Alors je me suis bougé le C… et j’ai constitué mon fichier en 3 mois et fini par trouver 150 clientes.

Pour cela, je me suis formée aux techniques de vente et de prospection… mais des techniques un peu hors normes.

Quand les techniques de prospection traditionnelles ne marchent pas, il faut en trouver d’autres, sinon on reste dans son marasme à se demander quand ce téléphone va sonner ?

Je les ai toutes appliquées. Certaines ont marché, d’autres moins bien, car cela dépend aussi du secteur où l’on est. Il est peut être inutile de s’acharner sur Facebook alors que la majorité de notre clientèle à plus de 50 ans, par exemple !

Même si de nombreuses femmes de cet âge errent sur Facebook il faut bien se rendre à l’évidence que ce n’est pas leur source privilégiée lorsqu’elles recherchent une esthéticienne à domicile.

Il faut donc connaitre notre cliente, savoir où elle fait ses courses, qu’elles sont ses aspirations, ses revenus. Comment fait-elle pour trouver les services qu’elles recherchent… bref, il faut déterminer sa cliente idéale.

Et puis, ce n’est pas fini !

Il faut aussi aller la chercher ou savoir comment la trouver.

Et en plus, il faut qu’elle reste avec vous… il faut la fidéliser…

Si, tu veux savoir comment j’ai réussi à trouver 150 clientes en 3 mois alors que j’en avais que 3 au début et comment j’ai réussi à les fidéliser ?

C’est très simple, il suffit de t’inscrire à la formation que je donne le 7 avril à Paris, lors du congrès international d’esthétique spa.

En plus, cette formation peut être prise en charge et ce n’est pas tout, tu auras droit à un accès au salon gratuitement pendant 3 jours.

Pour réserver ta place, c’est ici : Oui, je veux avoir plus de clientes et réserve ma place sans plus attendre