comment-trouver-ses-premiers-clients

Trouver ses premiers clients quand on n’a pas d’institut dans une rue passante peut vite devenir un cauchemar. Comment faire venir la clientèle à vous quand on ne vous voit pas ?

Si vous créez votre entreprise dans la ville où vous êtes née, vous aurez déjà un réseau social, composé d’amis et de la famille pour vous lancer. Mais, au bout d’un certain temps, vous devrez prospecter. Et si, en plus, vous faites comme moi, c’est à dire arriver dans une région à 1000 km de chez vous où vous ne connaissez personne, cela sera encore plus difficile de vous faire connaitre.

Alors qu’est-ce qu’on fait, mon capitaine ?

Eh bien, il va falloir adopter une prospection intensive et organisée.

 

Étape n° 1 : Dire que vous existez à ceux que vous connaissez.

Que vous soyez dans votre ville d’origine où vous êtes connue comme le “loup blanc” ou que vous soyez une “étrangère” dans votre nouvelle région, l’étape 1 sera la même :

crier bien haut et fort que vous vous êtes installée et montrer ce que vous proposez.

Ce que j’ai appris en vente à domicile est intéressant. On nous enseigne, dans un premier temps, de constituer une liste de noms. Même si maintenant, le monde du MLM revient, un peu, de cette technique, elle reste encore un moyen pertinent de faire le tour des gens que l’on connait. Ensuite, tout réside dans la manière d’aborder ces personnes.

Même si vous venez d’emménager, vous allez forcément avoir de nouveaux contacts liés à votre quotidien :

  • L’agent immobilier ou votre propriétaire
  • Le boulanger du coin (on évitera, évidemment, d’aller chercher son pain au supermarché, vous l’avez compris !)
  • Le boucher du coin (pour les mêmes raisons, on évitera les supermarchés…)
  • Votre nouveau médecin, dentiste et autre personne liée au secteur médical.
  • La nounou ou la baby-sitter  (ou ses parents plutôt)
  • Le garagiste…

Et tous les professionnels que vous rencontrerez.

Ensuite, il ne tient qu’à vous de créer des liens avec vos voisins, de vous investir dans un loisir ou une association qui vous fera rencontrer du monde, etc.

Bref, ayez une vie sociale.

Cette dernière peut aussi se faire sur les réseaux sociaux, ils peuvent être un complément de votre prospection et de la fidélisation que nous verrons plus tard.

 

Étape 2 : Savoir parler de vous et de ce que vous faites

Si vous avez fait votre étude de marché, vous devrez savoir répondre à ces questions :

 

Qui êtes-vous ?

Vous êtes esthéticienne, ça, on l’a bien compris, mais comment vous appelez-vous, pourquoi créer votre entreprise ? Quel âge avez-vous ? Êtes-vous mariée ? Avez-vous des enfants ? Avez-vous un trait de caractère dominant ou une expérience dont vous êtes fière ?

Parlez de vous, un peu, ou beaucoup, si vous avez choisi , comme moi de faire du “personnal branding”.

Dans tous les cas , retenez qu’une cliente va chercher un service et vous choisira pour ce que vous avez à lui offrir, mais aussi pour ce que vous êtes, ce que vous dégagez, ce qu’elle a le sentiment de voir en vous et dans lequel elle va se reconnaitre (sympathie , modestie, joie…), cela se traduit aussi par votre image de marque. Si vous ne savez pas de quoi je parle, je vous invite à aller voir ceci.

 

Qui sont mes clients ?

Des femmes souhaitant préserver leur jeunesse, ou à la recherche de solutions antiâges ( si votre cœur de cible se situe parmi les femmes de plus de 45 ans par exemple), c’est mieux que de dire : des femmes de plus de 45 ans !

Les femmes qui souhaitent conserver leur beauté naturellement (si votre cible est des femmes recherchant le bio par exemple ) , plutôt que des femmes qui aiment le bio !

etc.

 

Qu’avez-vous à leur offrir ?

Quel service leur rendez-vous ou à quel besoin vous répondez.

Vous allez me dire : faire des soins esthétiques sans qu’elles aient besoin de se déplacer.

On est d’accord , mais présentez-le avec plus d’attrait et d’ambition , comme:

  • J’aide les femmes à prendre soin de leur beauté depuis leur domicile
  • Je permets aux femmes d’entretenir leur beauté naturellement de chez elle.
  • Je viens chez vous pour vous détendre et préserver votre beauté.

Vous allez éveiller la curiosité de votre interlocuteur et pourrez alors lui donner votre carte s’il souhaite en savoir plus sur vous. Ou encore, lui proposer de montrer en quoi consiste votre travail autour d’un rendez-vous, si le contact passe bien.

Soignez cette présentation à tous les niveaux. Faites une présentation écrite et une présentation orale, car vous ne vous présenterez pas de la même manière.

La présentation écrite sera destinée à votre blog (si vous en tenez un) à votre page facebook , twitter, google+, etc., aux annuaires , aux forums sur lesquels vous serez susceptible d’intervenir.

La présentation pour l’annuaire sera plus succincte que celle de votre blog par exemple, et plus formelle qu’à l’oral.

À l’oral on cherche à créer un dialogue alors qu’à l’écrit on cherche à donner confiance et à transparaitre le professionnalisme.

Voici ce que j’ai fait sur mon blog et sur un des annuaires où je suis inscrite (et que je vous recommande si vous voulez être bien référencée ), cela pourra , peut-être vous aider 🙂 .

Pour vous présenter à quelqu’un qui vous demande ce que vous faites dans la vie ou pour déposer des flyers chez un commerçant , préparez une phrase courte, motivante et éveillant la curiosité :

Bonjour, je suis Isabelle, je viens de créer mon entreprise pour les femmes qui cherchent à entretenir leur beauté naturellement depuis leur domicile. Pourriez-vous aider ces femmes en me faisant connaitre ?

ou

Bonjour, je suis Isabelle, j’aimerai aider les femmes qui sont stressées à se détendre, est-ce que vous connaissez des personnes dans ce cas-là ?

Notez que vous ne proposez pas un service, mais que vous proposez de résoudre un problème.

Votre présentation doit être simple, se démarquer, être facile à mémoriser, parlante.

Testez-la sur vos proches et voyez leur réaction, demandez leur avis.

Une fois que vous savez faire cela, et une fois seulement, vous pouvez commencer à créer votre site , votre blog , votre page facebook et faire le tour de tous vos contacts.

 

Étape 3 : Les moyens pour vous faire connaitre auprès de ceux qui ne vous connaissent pas

 

Les flyers : le plus commun. Le plus productif en retour client ? J’en doute.

Personnellement, j’ai distribué 3000 flyers et n’ai eu aucun retour. Mes clientes viennent du bouche-à-oreille suite à des rencontres entre voisins et des annuaires du web.

Maintenant, je sais que cela marche bien pour certaines.

De plus, le flyer peut faire un flop à la création, mais ramener beaucoup de monde pour une promotion en cours d’année. Je vous recommande d’en distribuer, mais de ne pas vous ruiner en investissement, car le ratio est de 1 à 10 % maximum (soit 1 à 10 contacts pour 1000 flyers).

 

La page facebook, twitter, google +… : intéressant pour créer une communauté et avoir des échanges. Je commence à m’y mettre , c’est assez compliqué, dans le sens ou c’est assez chronophage,  je vous ferai part de ce qui marche dès que j’en saurai un peu plus.

 

Google adresses : c’est l’annuaire de google. Inscrivez-vous sur google adresses et vous serez visible par tous les clients qui font une recherche de professionnel en local.

Voyez ce que cela donne pour moi quand on tape “estheticienne a domicile carcassonne”

googl-adresses

 

Les cartes de visite : à avoir, mais pas à distribuer sur les comptoirs de magasin, préférez les flyers.

La carte de visite se donne à quelqu’un après un échange, pour qu’il se souvienne de vous. Une carte est très légère en terme d’information sur votre service, il y a votre nom, votre profession, le nom de votre entreprise, votre numéro de téléphone, mais c’est tout. Il faut que la personne se souvienne pourquoi elle a votre carte dans son portefeuille. Elle s’en souviendra si vous avez parlé avec elle, sans doute moins si elle a pris la carte sur un comptoir.

 

Les affiches : à mettre chez les commerçants, à privilégier si vous comptez promouvoir un évènement. Pour inviter des personnes à venir vous rencontrer lors d’une animation dans un magasin ou préciser que vous serez présente au salon “truc”, ou à la fête du village “machin” et qu’à cette occasion vous offrirez quelque chose…

 

La pub sur votre voiture : à travailler comme votre flyers, une fois faite, vous ne pourrez plus la modifier, vérifiez auprès de vos amis si cette pub attirerait leur regard et si cela donnerait envie de téléphoner.

 

Le répondeur téléphonique : toutes les personnes qui ne vous connaissent pas, mais qui souhaitent vous joindre sauront que vous êtes esthéticienne à domicile, et que vous proposez une offre commerciale pour le lancement.

 

Votre mail : mettez votre profession ou une pub dans votre signature.

Mes mails sont signés comme ceci :

Isabelle Benmansour

https://estheticienneadomicile.net
http://aloebeautycoach.com
https://www.facebook.com/beautycoach.net

 

La publicité dans la presse locale : assez couteuse, mais assez intéressante en terme de notoriété. Une pub radio ou un article de presse locale marquera plus les esprits.

 

Le blog et/ou le site internet : inévitable à notre époque, vous devez être présente sur le Net. C’est l’une des premières choses qu’un client fait avant de vous appeler.

Maintenant, si vos clientes ne sont que des mamies de 70 ans qui n’ont pas d’ordinateur , ne vous embêtez pas avec cela, allez chercher vos clientes là où elles se trouvent : dans les associations pour le troisième âge par exemple, les maisons de retraite, ou les résidences pour personnes âgées.

Adapter votre canal de prospection à votre cible .

 

Le partenariat : quoi de plus rapide que de trouver des clientes chez ceux qui en ont déjà. Cela n’est pas évident à mettre en place quand vous ne connaissez personne. Mais si vous êtes déjà une habituée d’un centre de fitness, d’un coiffeur, d’un fleuriste, pourquoi ne pas lui proposer un partenariat.

Cela pourra aller de l’animation sur place ( avec les coiffeurs, les salles de sport) à l’échange de bon plan pour le commerçant (fleuriste).

Par exemple, vous pourriez proposer une promotion pour les clientes qui viendraient prendre leur bouquet chez votre fleuriste. Ou proposer une offre duo : fleur + soin pour la Saint Valentin.

Ce qu’il faut retenir lors de votre première recherche de clientèle est que vous êtes en train de constituer un fichier. Certaines clientes achèteront tout de suite et d’autres plus tard, à condition de garder le contact avec elles.

 

Testez et gardez dans un tableau le retour de votre publicité. Cela vous aidera à choisir le bon canal de communication lors d’un lancement de produit et de nouvelles prestations pour avoir d’autres nouveaux clients….

A vous de jouer maintenant, quelle serait votre phrase de présentation ?

Crédit photo : 3D-Men-Attaining-Customer-Stock-Image /freedigitalphotos.net