Sonia de pixellecomCette interview est un peu particulière. Elle ne parle pas d’une esthéticienne, mais d’un talent au service des esthéticiennes. Sonia est graphiste, elle a choisi de s’occuper des métiers de la beauté. Je vous invite à en savoir plus sur Sonia qui a créé toute la partie graphique de mon livre “le guide des marques de l’esthéticienne à domicile“.

Quel est votre parcours professionnel ?

Après avoir passé mon bac photographie, je suis entrée dans la vie active en tant que vendeuse chez un photographe et ce pendant 18 mois. Le numérique pointait tout juste le bout de son nez. Les retouches photographiques me passionnaient déjà.

J’ai suivi une formation à distance en plus de mon travail de maquettiste PAO (Publication Assistée par Ordinateur).

J’ai ensuite pris mon courage à deux mains et me suis lancée, en créant mon entreprise. De nature un peu timide et réservée, j’ai commencé à chercher mes premiers clients à une trentaine de kilomètres de mon domicile. Aller taper aux portes des entreprises pour proposer mes services et surtout déranger les personnes pendant leur travail ne me convenait pas. J’ai essayé le démarchage téléphonique, pareil je dérangeais, donc sans succès.

J’ai alors profité des réseaux sociaux et forums pour me faire connaître.

 

Qu’est-ce qui vous a amenée à vous adresser plus particulièrement au secteur de la beauté ?

J’ai toujours été passionnée par ce domaine. Déjà lors de mes études, j’ai eu la chance de faire un stage auprès d’une grande photographe spécialisée dans la prise de vue de cosmétiques.

Grâce à un forum, j’ai eu mes premières clientes dans le domaine de l’esthétique. D’après ce que beaucoup d’entre elles me disaient, elles étaient moyennement satisfaites des personnes avec qui elles travaillaient jusqu’à présent, souvent des hommes à qui il manquait ce côté féminin.

Internet et le bouche-à-oreille a ensuite opéré. Bien sûr il m’arrive toujours de travailler dans d’autres domaines, mais la plupart de mes clients sont des clientes dans le domaine de la beauté.

 

Quelles sont les réalisations dont vous êtes le plus fière ?

On ne peut pas dire que je sois fière d’une réalisation plutôt qu’une autre. Mais je suis contente d’avoir su rendre mes clientes satisfaites.

 

Quel a été votre plus gros challenge ?

J’essaie d’être la plus réactive possible, mais parfois c’est un gros challenge de m’occuper d’un travail dans un temps limité. Il y a le temps des réalisations des maquettes, le temps de fabrication, puis la livraison.

 

Qu’est-ce qui vous DIFFÉRENCIE des autres graphistes ?

Peu de graphistes sont spécialisés dans un domaine précis.

Je propose aux personnes qui souhaitent travailler avec moi des échantillons de papier afin qu’elles se décident sur la finition ou tout simplement pour qu’elles jugent de la qualité.

Cela les rassure et les encourage à m’accorder leur confiance.

 

Avez-vous un message à adresser aux lectrices ?

Oui, l’efficacité du travail passe aussi par la communication entre mes clientes et moi-même. Aussi, plus l’esthéticienne aura une idée précise de ce qu’elle souhaite ( couleur, descriptif rédigé et fiche tarifaire fixe ) plus vite elle aura une version définitive de ce qu’elle souhaite.

C’est pourquoi je leur demande de choisir un style : moderne, baroque, plutôt floral, orchidée, bambou, etc.

Je les invite à visiter les galeries de mon site ou de ma page Facebook pour qu’elles me disent ce qui leur plait dans les maquettes que j’ai déjà réalisées, ou de m’envoyer un flyer, ou un lien qui leur plaît et dont elles voudraient que je m’inspire.
Pour celles qui ont un institut ou local, je leur demande une photo de leur enseigne, de leur cabine, afin de rester l’esprit de leur salon, ainsi respecter une certaine cohérence entre les différents supports et le local.

Les réseaux sociaux sont très bien, mais j’ai quelquefois des personnes qui m’envoient des messages privés sur Facebook au lieu d’utiliser ma boite mail. Le risque étant de perdre des informations ou d’être moins réactives.

 

CONCLUSION :

Sonia est très professionnelle, elle travaille rapidement et efficacement. J’ai beaucoup aimé travailler avec elle.

Ce qu’il faut retenir est qu’avant de contacter n’importe quel partenaire de travail, vous devez préparer votre projet.

La graphiste qui vous aidera à créer votre image vous aide, elle n’est pas là pour vous donner la vision de votre entreprise. Elle est là pour donner vie à cette vision. Comme pour tout ce qui touche à votre création d’entreprises, il y a un minimum de préparation à faire avant de prendre contact. La graphiste pourra éventuellement vous guider, mais pas décider à votre place. Si vous arrivez en disant « je veux des flyers » et que vous n’avez pas encore fixé vos prix ou le contenu de vos soins, vous ne ferez que ralentir votre installation.

Autre point à noter : Sonia sait ce qui marche pour elle et ce qui ne marche pas en terme de prospection. Elle a analysé son marché et définit une stratégie commerciale. C’est Facebook qui fonctionne pour elle.

Que vous soyez esthéticienne à domicile ou graphiste, la démarche reste la même. Si vous prospectez d’une certaine manière depuis votre ouverture et que cela ne ramène rien, essayez autre chose !

Merci à Sonia Richert pour son talent :

Retrouvez des exemples de ses réalisations sur sa page facebook : JE VEUX VOIR

Ou sur son site internet : www.pixellecom.fr

Sonia Richert

Tél. : 06 75 75 73 57

3 rue des écoles – 88100 Saint Dié