congres-esthetique-2014

Que cela passe vite, très vite, trop vite …

Vingt minutes pour parler de ce qui me tient à cœur, c’est vraiment court. Dix min pour répondre aux questions c’est très juste. Mais c’est tellement bien d’avoir pu intervenir lors du congrès d’esthétique et d’avoir pu rencontrer certaines d’entre vous.

Les conférences sont exceptionnelles lors du congrès d’esthétique et nous concernant, le sujet était :

« Esthétique à domicile : vrai créneau ou miroir aux alouettes ? »

Il est vrai que beaucoup se lancent dans le domicile par dépit, faute de trouver du travail ou d’avoir assez d’argent pour ouvrir un institut de beauté.

Cependant, l’esthétique à domicile demande de véritables compétences et des qualités relationnelles qui, à mon avis, vont au-delà de ce qu’on demande à une esthéticienne lambda.

Après mon intervention, des questions m’ont été posées; or je n’ai pas pu y répondre de façon détaillée. C’est pourquoi je vais partager avec vous les réponses de façon plus complète ci-dessous:

 

Quelle somme faut-il compter pour s’installer et quel matériel faut-il pour débuter ?

L’investissement de départ à prévoir dépendra de ce qu’on souhaite faire de son entreprise. En effet, si vous voulez travailler avec une marque prestigieuse et attirer une clientèle de luxe, vous investirez beaucoup plus que si vous voulez faire des soins avec une marque de moyenne gamme et une clientèle avec un pouvoir d’achat moindre. Aussi, cela dépendra de ce qu’il y aura dans votre fiche tarifaire.

Une esthéticienne qui fera, aussi, de la prothésie ongulaire devra investir davantage qu’une autre qui ne fera que des manucures toutes simples.

Mon conseil : ne prenez pas trop de marques différentes pour débuter. Choisissez une marque de soin pas plus. Vous étofferez votre offre plus tard, si le besoin s’en fait sentir. Il ne sert à rien de proposer deux marques de soins différentes si l’on vous appelle deux fois par mois pour des soins du visage.

Mon investissement de départ a été de 2500 € TTC comprenant:

  • La table de soin
  • La table pour la prothésie ongulaire (petite table de camping)
  • Les produits de soins, maquillage, manucure et soins des pieds de chez LR
  • Le matériel pour faire les faux ongles. Attention, le kit de base m’était offert par beauty nails lors de ma formation, j’ai seulement du racheter deux gels , un primer, quelques limes et du dégraissant. La lampe, la ponceuse, etc. étaient déjà fournies.
  • Une mallette (car l’ancienne était fatiguée)
  • La publicité de départ.

Retrouvez tout le matériel que j’ai choisi ici.

Ce montant peut être plus important, mais il sera rarement de moins de 2000 € si l’on veut travailler correctement et que l’on enlève les faux ongles et si l’on travaille sans stock, à flux tendu.

Aussi, je ne vous parle ici que du matériel, il faudra aussi prévoir un fond de roulement, une voiture ( crédit éventuel, assurance, etc. ), les assurances…

Alors sortez vos billets, les filles, car le domicile n’est pas fait pour les « sans les sous ».

C’est quand même bien moins qu’un institut qui tourne aux alentours de 30 000 à 50 000 € minimums, mais il faut quand même mettre un peu d’argent. N’espérez pas faire tourner votre boite avec 300 €.

 

Comment s’organiser par rapport aux clientes qui proposent un café et ont tendance à nous “manger” du temps ?

Quand on pratique à domicile, on entre dans l’environnement de la clientèle. Là , deux cas de figure se présentent :

Soit elle fait tout pour vous libérer rapidement au point que vous risquez d’oublier de lui faire sa fiche de soin tant vous sentez que vous devez débarrasser le plancher rapidement.

Soit elle vous parle, vous offre le café, ne sait pas vous dire où vous devez vous installer et vous passez 2h chez elle pour une prestation de 30 min.

La gestion du temps est primordiale dans le domicile.

Vous devez rester suffisamment de temps pour prendre soin de votre cliente sans partir comme une sauvage et vous devez aussi partir assez vite pour ne pas perdre du temps et vous occuper de la cliente suivante.

Les esthéticiennes qui ont travaillé en salon se demandent souvent comment faire, car vous ne pouvez pas prétexter que la cliente suivante est arrivée.

Et pourquoi pas ?

Votre cliente doit savoir que vous prenez soin des autres clientes. Si vous faites attendre celle qui vient après, elle peut se dire que vous pourriez faire la même chose avec elle.  Ne prenez pas vos rendez-vous trop rapprochés pour vous laisser de la marge quand même.

En somme, vous devez compter 5 à 10 minutes d’installation avant et 10 à 15 minutes après le soin à rajouter au temps du parcours. Prévoyez plus si c’est la première fois que vous la voyez.

Concernant le café, dites-lui que vous acceptez celui-ci après le soin (jamais avant) , il se peut qu’elle oublie de vous le faire finalement et cela vous permettra de partir tranquillement. Si elle n’oublie pas, commencez par ranger vos affaires d’abord (pendant qu’elle prépare le café) et buvez-le une fois que tout est rangé. Profitez-en pour lui faire sa fiche de soin tout en buvant le café avec elle, cela est très convivial .

Vous allez me dire que je suis dingue, car on ne ferait jamais ça en institut ! Eh bien oui, mais là, vous êtes en domicile les règles ne sont pas tout à fait les mêmes.

On parle de fiche de soin pas de proposition de vente. Celle-ci se fera quand le café sera terminé.

 

Je suis installée dans mon domicile depuis 3 ans, mais n’arrive pas encore à me dégager un salaire, que dois-je faire pour enfin avoir d’autres clientes ?

Une esthéticienne qui a installé son institut chez elle doit prospecter comme une esthéticienne à domicile. Si cela fait plusieurs années qu’on est installée et qu’on n’arrive pas à trouver des clientes autres que la famille et les amies, il faut aller chercher ces dames là où elles se trouvent.

Cela demande de sortir de son cercle de sécurité. Et ce n’est pas toujours facile pour les timides.

Commencez par relire l’article des nouvelles esthétiques sur le sujet : comment trouver des clients

Puis, vérifiez que votre offre correspond à un besoin de votre clientèle. Aussi, mettez de la publicité là ou votre cible se trouve. Par exemple, si vous faites des soins orientaux, mettez des publicités aux alentours et dans les magasins fréquentés par la population maghrébine :

  • Magasin proche des mosquées attention, pas dans la mosquée bien sûr!
  • Le coiffeur et l’épicerie juste à côté
  • Le fournisseur de salon marocain, d’objet venant du Maghreb
  • Les fournisseurs de vêtement de mariage et autres traiteurs pour ces occasions.

Certes, c’est un peu stéréotypé, mais ils sont votre première clientèle quand on regarde bien, viennent ensuite les clientes en recherche d’exotisme.

Mettez en place un parrainage, et vérifiez qu’on vous trouve en première page de Google !

 

Quel est le meilleur statut pour s’installer ?

Le meilleur ?

C’est-à-dire le plus rentable ou le moins risqué ?

C’est la grande question. Je vous dirai que l’autoentreprise est le moins risquée, mais est-ce le plus rentable ?

L’idéal est de faire votre budget prévisionnel et de le soumettre aux différents statuts que vous trouverez ici.

J’ai fait différentes simulations : en autoentreprise, en microentreprise avec paiement des cotisations au RSI puis en EURL qui demandait d’avoir un comptable. Faites de même et regardez ce qui est le plus intéressant. Car le revenu du foyer entre en ligne de compte ainsi que ce que vous possédez déjà pour prendre la décision. Si vous êtes perdue, tournez-vous vers la chambre des métiers.

 

Je viens d’avoir mon CAP, faut-il absolument avoir une expérience en institut avant de me lancer à mon compte ?

Je dirai que cela dépend des épaules que vous avez et de votre “bagout”. La personne qui m’a posé cette question était en reconversion . Elle avait déjà travaillé, elle a 30 ans et a donc déjà assez de maturité pour affronter les réclamations et les clientes difficiles. De plus , elle n’est pas timide et sait ce qu’elle veut. Dans ce cas-là , je dis : allez-y !

Certes, quand vous êtes nouvelle diplômée, vous pouvez vous dire que vous n’allez pas vous en sortir avec vos clientes. Vous pensez vraiment que ça sera plus facile en cabine avec une patronne qui vous chronomètre ou vous surveille.

Je vous le concède, il y a des patronnes sympas, mais pas toujours et c’est aussi pour cela que les jeunes diplômées ont tant de mal à trouver de boulot.

Soyez, juste, sûr de vous !

Vous avez eu votre CAP, donc vous savez faire des épilations, des soins, etc. Vous serez seulement plus longue au début c’est tout.

Appliquez-vous et ne montrez pas à votre cliente que vous débutez. Commencez avec votre entourage et une fois que vous êtes rodée et que vous avez confiance, lancez-vous et créer votre entreprise.

Vous avez encore des questions et vous voulez une aide personnalisée ?

Vous pouvez passer 1 h avec moi . En savoir plus